Débrief : Thierry Breton à la Commission européenne, intempéries, gilets jaunes, affaire ukrainienne…

Retour sur l’actualité de la semaine avec la nomination de Thierry Breton comme commissaire européen, la crise à l’hôpital public, les contestations à Hongkong et des élections en Espagne !

Le débrief français

La région Auvergne-Rhône-Alpes en difficulté. Lundi 11 novembre, un séisme de magnitude 5,4 sur l’échelle de Richter a frappé l’Ardèche ainsi que la Drôme. 3 centrales nucléaires ont été arrêtées dans la commune de Cruas (Drôme) par EDF jusqu’à la première quinzaine de décembre pour des contrôles. La région Auvergne-Rhône-Alpes a également été touchée par de fortes chutes de neige. 330 000 foyers étaient privés d’électricité le 15 novembre au matin. Un automobiliste de 63 ans a trouvée la mort en Isère alors qu’il tentait de déblayer une route enneigée. Les transports ont été fortement perturbé à cause de intempéries : transports scolaires suspendus dans le département de Haute Loire et circulation SNCF interrompue au départ de Grenoble vers Lyon, Valence et Veynes. 

La candidature de Thierry Breton acceptée par le Parlement européen. Suite à l’audition publique de Thierry Breton au Parlement européen le 14 novembre, les eurodéputés valident sa candidature de commissaire européen au marché intérieur. Des craintes avaient été émises lors de l’audition en ce qui concerne de potentiels conflits d’intérêts en lien avec son activité dans le privé (PDG d’Atos). C’est un soulagement pour la France qui a déjà essuyé le rejet de la candidature de Sylvie Goulard en octobre à cause des soupçons d’emplois fictifs au Modem. La présidente de la Commission européenne Ursula Von Der Leyen est également soulagée par cette décision, elle qui espère entrer en fonction le 1erdécembre. 

Djihadistes françaises renvoyées en France. La Turquie a annoncé en début de semaine dernière le renvoi de 11 français (3 femmes et leurs enfants) ayant ralliés le groupe Etat Islamique. Les femmes seront accueillies sur le territoire puis envoyées en prison. Les enfants seront pris en charge par les services sociaux conformément au « protocole Cazeneuve » de 2014. 

Pierre Joxe visé par la justice. Le Parquet de Paris annonce le 13 novembre l’ouverture d’une enquête judiciaire contre l’ancien ministre de l’intérieur et de la défense sous la présidence de François Mitterrand. Il est en effet visé par une plainte pour agression et harcèlement sexuel par personne ayant autorité. La plaignante, ancienne auxiliaire de vie de l’épouse de Pierre Joxe, atteste avoir subi des attouchements à caractères sexuels entre 2017 et 2018. Le lendemain, l’avocat de l’ancien ministre Maître Jean-Yves Dupeux, révèle que Pierre Joxe porte plainte pour « dénonciations calomnieuses ». 

Huile de palme. Le 14 novembre, les députés de l’Assemblée Nationale décident, sans voter, de reporter à 2026 l’effacement de l’huile de palme de la liste des biocarburants. Face au mécontentements de certaines personnalités comme Nicolas Hulot, les députés font marche arrière et votent vendredi 15 novembre majoritairement en faveur de l’effacement de l’huile de palme de la liste des biocarburants. Cette liste permettait à l’huile de palme de bénéficier d’une exonération fiscale à l’avantage des biorafinneries. En France, la majorité de l’huile de palme importée est consommée sous forme de biocarburant, donc pour les moteurs des véhicules. Cette consommation participe à la hausse de la production d’huile de palme et donc, par extension, à la déforestation.

Crise à l’hôpital public. Le 14 novembre, le personnel médical des hôpitaux publics a décidé de faire grève dans plusieurs villes de France. Le personnel médical dénonce une pression budgétaire et un sous-effectif dégradant leur condition de travail. Le mouvement de grève a été initié en mars 2019 par le Collectif Inter-Urgences. Le gouvernement doit présenter le 20 novembre un plan de soutien. La ministre de la Santé Agnès Buzyn a auparavant tenté de répondre deux fois aux attentes du personnel médical en juillet et en septembre 2019, sans succès. Emmanuel Macron, annonce un « plan d’urgence » et des « mesures fortes » alors qu’il était en déplacement dans La Marne. 

Acte 53 des gilets jaunes. Samedi 16 novembre, avait lieu l’anniversaire du mouvement social des gilets jaunes. De violents heurts ont eu lieu, au coeur de Paris, aux Halles. Au cours de la matinée, des centaines de manifestants et casseurs ont été réunis Place d’Italie. Le monument commémoratif du maréchal Alphonse Juin, qualifié de héros français de la Seconde Guerre Mondiale, a été dégradé par des casseurs. Christophe Castaner réagit et qualifie les casseurs de « brutes », « imbéciles » et « voyous ». Jean-Luc Mélenchon (chef du parti La France Insoumise), invité hier dans l’émission « Dimanche politique » sur France 3, indique que le préfet de police de Paris a pris une mauvaise décision en choisissant la Place d’Italie comme lieu de manifestation. Il va même jusqu’à dire que « Le préfet de police a été nul dans cette affaire. Il a lui-même créé les conditions du débordement« . Le dimanche 17 novembre a été une journée de mobilisation plus calme à Paris et a regroupé une centaine de manifestants. Dimanche soir, 13 personnes dont 1 mineurs étaient en garde à vue pour leur acte de violences et vandalisme le samedi 16.

Société des réalisateurs français (SDR). La Société des réalisateurs français appelle à un grand dialogue sur les abus et le harcèlement dans le métier suite aux récents témoignages d’Adèle Haenel et Valentine Monnier. L’objectif est d’aboutir à « un code de conduite commun » dans le milieu du septième art. 

La Fed Cup 2019. La 57èmeédition de la Fed Cup a été remportée par la France grâce à Caroline Garcia France Kristina Mladenovic. 

Les Bleus qualifiés à l’Euro 2020. Le 14 novembre, la France a remporté son match contre la Moldavie (2-1) et s’est qualifiée pour l’Euro 2020. 

Le débrief international 

Les contestations à Hong Kong. En début de semaine, la mobilisation hongkongaise monte d’un cran lorsqu’un policier ouvre le feu contre un manifestant. Jeudi, deux étudiants allemands (de 22 et 23 ans) sont arrêtés pour participation à une manifestation illégale. Le président chinois Xi Jinping n’ouvre pas le dialogue et indique même que les violences à Hong Kong risquent de remettre en cause le statu du territoire d’Hong Kong.

Les élections en Espagne. Pour la quatrième fois en quatre ans, des élections législatives ont eu lieu le 10 novembre. Le parti PSOE de Pedro Sanchez se retrouve en tête mais n’obtient toujours pas de majorité claire pour gouverner. Podemos et PSOE arrivent à une entente et jettent les bases d’une alliance le 13 novembre. Cette entente n’est pourtant pas suffisante pour dégager une majorité : les deux partis doivent encore s’allier avec des partis minoritaires. Cette alliance pourrait bien sortir l’Espagne de la crise politique que le pays connaît depuis maintenant 4 ans. 

Bolivie. Le président Evo Morales décide de démissionner suite aux contestations dans le pays le 10 novembre au soir et s’exile au Mexique. La seconde vice-président du Sénat, Jeanine Áñez se proclame présidente par intérim malgré l’absence de quorum au Parlement. Evo Morales a rapidement réagis en qualifiant cette investiture de « coup d’Etat ». Le 16 novembre, 9 boliviens pro Morales sont tués dans des affrontements au centre du pays (Cochabamba). La Commission interaméricaine des droits de l’homme condamne ces actes et rappelle que les armes à feu ne doivent pas faire parties des dispositifs policiers pour contrôler les manifestations. 

Chili. Le président chilien, Sebastián Piñera, annonce le 10 novembre un projet de modification de la constitution remontant à la dictature Pinochet. Il s’agit d’un projet qui apporte une réponse aux réclamations du peuple. Un référendum en avril 2020 est prévu pour réviser la constitution datant de 30 ans. Le référendum posera deux questions : la première question demandera si le peuple souhaite ou non la révision de la constitution et la seconde demandera de choisir la méthode à envisager pour mener à bien ce projet.  

Affaire ukrainienne. L’acte II de la procédure en destitution du président américain s’ouvre le 13 novembre devant les caméras avec des auditions de témoins retransmises en direct. Le diplomate Bill Taylor est le premier à témoigner aux auditions publiques et conforte les soupçons qui pèsent sur le président américain. Donald Trump est soupçonné d’avoir pressé le président ukrainien Volodymyr Zelensky à engager une enquête contre Joe et Hunter Biden pour un intérêt proprement électoral et ce, en échange d’un soutien militaire. 

Venise inondée. Le 13 novembre, la ville de Venise s’est retrouvée inondée. Selon le maire de Venise Luigi Brugnaro, il s’agirait d’une conséquence directe du réchauffement climatique.  Vendredi dernier, le maire de Venise a ordonné la fermeture de la place Saint-Marc et annoncé l’ouverture d’un compte bancaire pour tous ceux voulant contribuer aux réparations de la ville, s’élevant à des millions d’euros. Depuis, deux autres épisodes de marée haute ont été vécus. Les dégâts pourraient s’élever à 1 milliard d’euros.

Écrit par @hamnysarah.

4 réflexions sur “Débrief : Thierry Breton à la Commission européenne, intempéries, gilets jaunes, affaire ukrainienne…

  1. Salut !
    Tout d’abord je suis très fièr de toi vraiment je te salue, parce que même si avec tes problèmes personnels, tu as fait un excellent article que j’ai vraiment apprécié de le lire, beaucoup de détails, très agréable, tu as fait un article d’une trop belle manière, la façon dont tu expliques les idées et la façon dont tu les écris, Ca me donne une tonalité dans tes écritures, continue comme ça et tu seras un écrivain professionnel inshallah.
    A bientôt 💙

    Aimé par 1 personne

Répondre à Chayma Annuler la réponse.

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s