Les 5 actus les plus marquantes de 2019

On revient ensemble sur les 5 actualités marquantes de l’année 2019 en France et à l’international. 

Justice

L’affaire Carlos Ghosn a marqué l’année 2019 et a connu de sérieux rebondissements ces dernières semaines. Accusé de malversations financières, Carlos Ghosn démissionne de sa fonction de patron de Renault le 23 janvier 2019. Le 25 avril, l’ex-PDG de Renault-Nissan est libéré de prison mais soumis à une assignation à résidence dans l’attente d’un procès au Japon. Il est donc interdit de quitter le territoire. Le 30 décembre 2019 Carlos Ghosn décide de s’échapper du Japon pour le Liban, pays où il possède la nationalité. A l’heure actuelle, les conditions dans lesquelles il a quitté le territoire japonais sont méconnues. Carlos Ghosn réalisera une conférence de presse le 8 janvier. 

Patrimoine

Le 16 avril, la flèche de la Cathédrale Nôtre-Dame-de-Paris est détruite par un incendie de grande ampleur. C’est l’incendie le plus important qu’ai connu la Cathédrale. Emmanuel Macron souhaite la restauration du monument, dont la construction s’est achevé au XIVème siècle, pour 2024. Le général Jean-Louis Georgelin est chargé de piloter la restauration du monument. Ce monument faisant parti du patrimoine national, a recueilli de nombreux dons pour sa reconstruction. A l’heure actuelle, près de 900 millions d’euros ont été récoltés par 110 pays. 

Démocratie

2019 est l’année de la lutte pour la démocratie en Algérie. Le 2 février, la candidature d’Abdelaziz Bouteflika, président en place, pour les élections du 18 avril est rendue publique. Le 22 février, le Hirak, mouvement antirégime et contestataire, se mobilise pour la première fois dans les rues. Le mouvement demande le retirement de la candidature de Bouteflika. Au pouvoir depuis 20 ans, il est affaibli par un AVC surgit en 2013 et ne s’est plus adressé en public depuis.  A partir de février, le Hirak lance une contestation pour la démocratie sans fin. Tous les vendredis, des milliers d’Algériens se mobilisent contre la candidature du président en place. Après deux mois de fortes mobilisations, Abdelaziz Bouteflika décide de démissionner.  Un scrutin est organisé pour le 12 décembre. A cette date, Abdelmadjid Tebboune (74 ans), ancien Premier ministre sous Bouteflika, est élu président d’Algérie malgré un fort taux d’abstention (60%). Les membres du Hirak contestent ces élections qu’ils jugent illégales.   

Impeachment 

Le 24 septembre, Nancy Pelosi, la présidente de la Chambre des représentants des Etats-Unis, annonce l’ouverture d’une procédure de destitution à l’encontre de Donald Trump. Le président des Etats-Unis est soupçonné d’avoir, le 25 juillet 2019, poussé le président ukrainien Volodymyr Zelensky à enquêter sur Joe et Hunter Biden en échange d’une aide militaire. Joe Biden, ancien vice-président des Etats-Unis et potentiel rival à la présidentiel 2020 est une cible pour Donald Trump. Le 18 décembre, après trois mois d’enquête et d’auditions, la Chambre des représentants a voté la mise en accusation de Donald Trump. Deux chefs d’accusation ont été retenus : abus de pouvoir et entrave à la bonne marche du Congrès. Cela fait de Donald Trump le troisième président des Etats-Unis de l’histoire américaine à être envoyé en procès après Andrew Johnson (1868) et Bill Clinton (1998). Le procès en destitution au Sénat aura probablement lieu au cours du mois de janvier. La destitution reste peu probable puisque le Sénat est pour majorité républicain, du même bord politique que Donald Trump. 

Environnement 

C’est la plus grande action organisée pour le climat. Le 20 et 21 septembre 2019, des millions d’individus du monde entier sortent dans la rue pour appeler à l’action face à l’urgence climatique. Le 20 septembre, le FridaysForFutur a mobilisé la jeunesse des quatre coins du monde. Les jeunes ont boycotté les cours pour participer à la grève mondiale pour le climat. A New York, près de 250 000 manifestants ont défilé à Manhattan pour réclamer des actions concrètes de la part des dirigeants. La suédoise Greta Thunberg, initiatrice du mouvement FridaysForFutur, s’est trouvé a défilé de New York. Le 21 septembre, 15 000 manifestants se sont rassemblés à Paris pour la cause climatique. Ces deux jours de mobilisation font écho à ceux du 15 et 16 mars 2019 qui ont connu un rassemblement mondial. 

Bonus : expression phare de 2019 

Ok Boomer. Cette expression, qui pourrait se traduire comme « cause toujours mon vieux » ou « c’est ça, le vieux », a occupé l’année 2019. L’expression reflète une sorte de mépris ou moquerie envers les vielles générations. 

On se souvient tous de la députée néo-zélandaise qui répond un « Ok boomer » à un homme plus âgé qui venait de l’interrompre alors qu’elle prononçait un discours sur l’urgence climatique. 

« OK, Boomer » de Chlöe Swabrick le 7 novembre 2019, en Nouvelle-Zélande.

Ok boomer, c’est surtout le reflet d’une incompréhension de plus en plus forte entre les générations. Une incompréhension qui se base sur le rejet de l’autre et non sur le dialogue. 

Ecrit par @hamnysarah.

4 réflexions sur “Les 5 actus les plus marquantes de 2019

Répondre à Sarah Hamny Annuler la réponse.

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s